site officiel du comité ile de france d'escrime
TROUVER UN CLUB COMPETITIONS

Le sabre laser

"Patience, pratique, persévérance..." – Code de l'Académie de Sabre Laser

Livrer un combat avec un sabre laser ? Un rêve pour beaucoup de passionnés de sciences fictions. Un rêve devenu possible avec l'apparition récente d’associations sportives qui proposent de manier l’arme des Chevaliers du côté lumineux ou des guerriers du côté obscur. Cet art martial nouvelle génération est parfaitement adapté aux passionné(e)s de l’univers créé à l’origine par George Lucas, mais également aux personnes désireuses de s’épanouir dans un sport dynamique et amusant.

Plus qu’un phénomène de mode, le maniement du sabre laser est un art martial à part entière. Il propose un apprentissage qui intègre une dimension spirituelle et morale visant à la maîtrise de soi et au développement global de l’individu, à la fois externe (force, souplesse), interne (énergie, santé), intellectuel et moral.

Bénéficiant de l’expérience de pratiquants et d’experts en Kendo, Kung-Fu, escrime et canne de combat française, l’Académie de Sabre Laser  va vous permettre de vous plonger dans la peau d’un Chevalier du côté lumineux ou un guerrier du côté obscur via ses cours, stages et compétitions.

Cette association sportive a pour but l’enseignement et la pratique sportive, ludique et artistique, et en particulier le sport de combat, en utilisant des sabres dits « sabres lasers ». Nous défendons le développement sportif et le partage des valeurs sportives, ainsi que les notions de « sport pour tous », de partage et de solidarité. Elle est un lieu de développement à la fois des compétences sportives et de la dimension sociale du cadre associatif, à travers les entraînements, les stages, les rencontres et leur organisation.

La pratique du sabre laser se réalise à travers un encadrement et une animation gérés par des enseignants diplômés d’État, instructeurs fédéraux, pratiquants depuis de nombreuses années au sein de fédérations sportives plus anciennes, telles que la Fédération Française d’Escrime et la Fédération Française d’Aïkido, Aïkibudo et affinitaires ou ayant suivi un stage d’instructeur de sabre laser.

Cette nouvelle activité est un véritable art martial, au regard de sa définition, et également un sport de combat, mettant en pratique l’utilisation du sabre laser de façon sportive et ludique, ceci, en appliquant les techniques, les méthodes et les formes du sabre telles qu’elles sont développées depuis la fin des années 1990.

Ainsi les adhérents, en plus de pouvoir apprendre à manier le sabre laser de manière codifiée et structurée, pourront participer à des compétitions et s'affronter amicalement dans des joutes sportives, telles que : « des combats en individuel », « des combats en équipe », « des tournois de techniques imposées » et « des tournois de techniques libres (ou combats chorégraphiés) ».

Les différentes disciplines Académie de Sabre Laser (ASL)-FFE

Le Combat Sportif :

Opposition, sur fonds d’imaginaire, entre 2 adversaires qui essaient de toucher l’autre sans se faire toucher, au moyen du tranchant de la lame de leur sabre laser, sur une surface valable caractérisée par le corps entier et le pommeau de l’arme, selon une convention spécifique, des règles singulières, un temps défini et au sein d’une surface circulaire codifiée.

Le Combat Chorégraphié :

Coopération, ancrée dans l’imaginaire de l’univers, entre au moins deux partenaires qui cherchent à concevoir puis à réaliser une prestation artistique, chorégraphiée, voire de spectacle, dans le but de la présenter à d’autres, au moyen d’une ou plusieurs armes laser et au sein d’une surface codifiée.

Les Katas Techniques :

Travail, ancré dans l’imaginaire de l’univers, que l’on réalise pour soi, seul ou avec un partenaire, et qui consiste à reproduire le plus fidèlement possible des techniques codifiées, dans le but de progresser techniquement, voire de le présenter à d’autres, au moyen d’un sabre laser et au sein d’une surface codifiée.

Le Combat Ludique :

Affrontement, ancré dans l’imaginaire de l’univers, entre plusieurs combattants, parfois répartis dans des équipes, qui cherchent à toucher sans se faire toucher, au moyen du tranchant de leur sabre laser, et par le biais de pouvoirs sélectionnés, sur une surface valable caractérisée par le corps entier et le pommeau de l’arme, selon la même convention et la même manière de combattre que dans le combat sportif et au sein de la même surface circulaire codifiée.

Le matériel


Rejoindre l'Académie de Sabre Laser-FFE


Source : FFE/L'escrime/Académie de Sabre Laser

L'escrime artistique

L'Escrime est un aspect incontournable de notre Patrimoine et de notre Histoire. Elle n'a pas uniquement été un simple moyen de se défendre, mais aussi une part intégrante de la bienséance et du savoir vivre au même titre que la danse, la musique, ou l'équitation.

L'Escrime Artistique fait revivre la pratique de cette Escrime à travers toutes les époques, de l'antiquité au début du XXème siècle, en passant par le Grand Siècle et le Siècle des Lumières.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 40-1-1024x683.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 20180512AcAFranceEBIMG_3120-1-1024x683.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est TIL3784-1-1024x683.jpg.

Ce n'est ni plus ni moins que l'escrime de cape et d'épée utilisée dans les films, les pièces de théâtre et les romans du même nom.

Les armes multiples et variées s'utilisent en fonction du siècle considéré : épée à deux mains, hache, fléau d'armes, dague, rapière, bâtons, canne, épée, fleuret, sabre...

L'escrime artistique est un mélange d'activité sportive et de discipline artistique, où la dépense physique, très importante, côtoie allègrement le côté comédien, le tout incluant un aspect historique très prononcé. Ivanhoé, les Chevaliers de la Table Ronde, d'Artagnan, Lagardère, Fanfan la Tulipe....faisant partie de notre patrimoine culturel et historique !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est TIL3794-1-1024x683.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Louis-XIII-XIV-1.jpg.

Elle se pratique sans les protections habituelles de l'escrime sportive, avec de véritables armes, et les actions demandent une préparation importante et nécessitent de nombreuses répétitions, réclamant coordination, mémoire, maîtrise de soi, condition physique, déplacement dans l'espace, sens du spectacle, créativité.

L’escrime artistique mise sur le partenariat. Ensemble, les partenaires construisent une phrase d'armes esthétique simulant un combat à la rapière, l'épée médiévale, le fleuret, l'épée de cour etc. En associant à la technique des armes et des déplacements (cascades) la comédie et l'expression corporelle, elle est souvent confondue avec l'escrime de spectacle. Les phrases d'armes sont alors intégrées dans un jeu de scène, souvent avec de la musique et parfois avec du texte.

Le choix des armes peut varier : des armes classiques comme l'épée de cour, la rapière, la dague, la canne, le bâton, en passant par des armes issues des univers de fiction (sabre laser).

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Louis-XV-XVI-4-683x1024.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est TIL3782-683x1024.jpg.

Crédit photo : Jean-Noël Hautefaye

(Source et suite sur : FFE)

L'escrime en milieu scolaire

La pratique scolaire

L’escrime est présente depuis longtemps à l’école primaire. Les instituteurs, puis les professeurs des écoles, avec l’aide des maîtres d’armes, ont tout de suite apprécié la richesse éducative de cette discipline. De nombreux enseignants proposent déjà de l'escrime à leurs élèves. Outre les qualités physiques et de précisions que développe la pratique de l'escrime, ce sport offre des notions structurantes et un certain nombre de valeurs intéressantes pour l'éducation des enfants.

Un sport de combat pour tous

Petits, grands, filles, garçons, forts, moins forts, jeunes, moins jeunes, tous peuvent se rencontrer et jouer ensemble. L’escrime est une des seules activités de combat qui permet un affrontement intense sans brutalité, notamment pour deux raisons essentielles :

  • L’opposition se fait sans contact corporel direct, contrairement aux autres sports de combat (boxe, judo, karaté …)
  • L’usage d’une arme identique réduit l’importance des différences morphologiques entre les tireurs.

Du reste, les savoir-faire nécessaires au débutant pour commencer à jouer, s’acquièrent facilement. L’activité se construit essentiellement sur le plan cognitif : la compréhension des règles, la mise en place d’une tactique, l’adaptation à l’adversaire. En ce sens l’escrime a toute sa place au sein du système éducatif.

L'intérêt pédagogique

Ce sont des notions essentielles et structurantes que les élèves vont acquérir :

  • Vaincre son appréhension de l’autre en situation d’affrontement.
  • Adapter sa réponse motrice en fonction de l’action de son adversaire.
  • Respecter des règles et les faire respecter.
  • Apprendre des coordinations motrices spécifiques riches.
  • Élaborer des stratégies pour rendre son action efficace.

Ce dernier point constitue une richesse pédagogique qu’il faut souligner. En effet, si la stratégie est importante pour bon nombre d’activités sportives, elle n’est accessible que dans un second temps. Toutefois, en escrime, les jeunes peuvent rapidement mettre en place des stratégies. Les savoir-faire pour attaquer et défendre s’acquièrent rapidement et la force ne constitue pas un élément prépondérant pour gagner. Dès les premières séances, des constructions tactiques mettent en évidence l’intelligence du jeu nécessaire pour toucher. L’arbitrage est particulièrement valorisé et constitue, à lui seul, un intérêt pédagogique. Il faut connaître la règle du jeu, la reconnaître en situation de match et la faire respecter. L’arbitre doit notamment diriger le combat et s’exprimer. Il reconnaît les situations d’attaque, de défense et sanctionne les fautes ; il attribue les points et déclare le résultat du match. Cette tâche est particulièrement formatrice pour des enfants. A chaque séance, elle se reproduit un grand nombre de fois.

Promouvoir l'escrime à l'école, au collège, au lycée et dans les activités périscolaires

L’intervention en milieu scolaire et périscolaire est un axe privilégié pour développer notre sport en permettant aux élèves de découvrir, pratiquer, aimer l’escrime et en leur donnant envie de prolonger la pratique en club. C’est donc un enjeu également important pour les clubs qui pourront accueillir de nouveaux licenciés et dont le travail, les compétences et le savoir-faire seront valorisés aux yeux des territoires et des municipalités pour créer ainsi un effet domino sur la pérennisation de leurs emplois.

C’est pourquoi la FFE accompagne les clubs et leurs enseignants dans le développement de l’escrime scolaire et favoriser les passerelles entre la pratique à l’école et la pratique en club, en mettant à leur disposition des guides pratiques abordant tous les aspects de la mise en œuvre d'une activité escrime au sein des écoles, collèges, lycées et activés périscolaires.

Faire le lien de l'école au club d'escrime : le Pass découverte

A partir de septembre 2021, un nouveau dispositif visant à créer des liens entre l’escrime pratiquée dans le cadre scolaire et la pratique en club.
Il s'agit du Pass’découverte qui permettra de faire profiter aux élèves ayant bénéficié d’un cycle d’escrime à l’école, au collège, au lycée ou activités périscolaires de prolonger l’activité en club par une licence à 5€.


L'escrime sur ordonnance

Depuis mars 2017, il est possible de se faire prescrire une activité sportive adaptée (APA) sur ordonnance.

Seuls les patients reconnus en Affection de Longue Durée (ALD) peuvent bénéficier d’une prescription médicale pour le sport. 

Les Affections de Longue Durée (ALD) sont celles qui requièrent un traitement prolongé en raison de leur gravité et/ou de leur caractère chronique.

Cette mesure, vise à reconnaître le sport comme un « médicament ». Elle ne concerne toutefois qu’une certaine catégorie de patients, à savoir les personnes souffrant d’une Affection Longue Durée :

Pour bénéficier du sport sur ordonnance, si vous souffrez d’une des 30 pathologies correspondant aux ALD reconnues par l’Assurance maladie. Parmi ces dernières se trouvent par exemple :

  • Les accidents vasculaires cérébraux invalidants
  • Les insuffisances cardiaques graves
  • Les maladies chroniques actives du foie et les cirrhoses
  • La maladie d’Alzheimer
  • La maladie de Parkinson
  • Le diabète de type 1 et de type 2
  • La mucoviscidose
  • Une paraplégie
  • La sclérose en plaques

Pour entrer dans le cadre de ce dispositif, le patient doit suivre un parcours de soins bien précis. Plusieurs sports, dont l’Escrime, peuvent être prescrits.

Si vous êtes concerné, sachez que, malgré l’encadrement législatif du dispositif, la Sécurité sociale ne rembourse pas les activités sportives prescrites par un médecin. Mais vous pouvez peut-être bénéficier d’une prise en charge de votre mutuelle ou d’un acteur territorial en fonction de votre lieu de résidence.

Deux types de prise en charge sont toutefois possibles :

  • La prise en charge partielle ou intégrale par certains acteurs locaux : certaines collectivités territoriales proposent des aides pour financer les APA avec l’appui des agences régionales de santé, des conseils départementaux ou des communes. C’est le cas de Strasbourg, par exemple, qui propose un financement sur trois ans aux patients entrant dans le cadre du dispositif sport sur ordonnance. Ces derniers ne paient rien la première année, puis participent ensuite sur la base d’une tarification solidaire. Pour savoir si votre commune propose ce type de prise en charge, vous pouvez par exemple contacter le CCAS de votre lieu de résidence.
  • La prise en charge partielle ou intégrale par votre complémentaire santé : sur présentation d’une ordonnance, certaines mutuelles remboursent la pratique d’une APA. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette prise en charge, rapprochez-vous de votre organisme de complémentaire santé.

Depuis 2 ans, suite à la certification fédérale liée au décret du sport sur ordonnance validée par la commission médicale du CNOSF, l’escrime est l’une des quelques pratiques sportives pouvant être prescrites par un médecin traitant dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée (Diabète, Hypertension, Obésité…).

La Fédération Française d’Escrime organise de nombreux séminaires afin de former de plus en plus de maîtres d’armes dans les clubs pour organiser une pratique adaptée et sécuritaire qui reste ludique, conviviale et individualisée. Les pratiquants, qui viennent avec une ordonnance délivrée par leurs médecins, cherchent avant tout une activité physique qui leur permettra de vivre avec leur pathologie. Ce moment convivial autour de l’escrime est source de socialisation et de motivation.

Voir en vidéo

Sport sur Ordonnance avec Prescri’forme

Les structures Prescri’forme sont identifiées par la DRJSCS et l’ARS d’IDF pour accueillir le sport sur ordonnance. Elles disposent d’éducateurs formés pour la mise en œuvre des PROGRAMMES PASSERELLES.

Trouver un club sport Escrime sur Ordonnance en Ile de France

Escrime et cancer du sein :

https://solutionriposte.monsite-orange.fr/


Sources :

https://www.escrime-ffe.fr/fr/l-escrime/sante-bien-etre/escrime-sur-ordonnance.html

https://www.aide-sociale.fr/sport-ordonnance/

https://www.prescriforme.fr

https://www.lasanteparlesport.fr/

L'escrime santé

Les bienfaits de l'escrime :

Associée aux activités physiques de la vie quotidienne, voire en complément d’autres activités physiques et sportives, la pratique régulière de l’escrime permet de prévenir les cancers, ainsi que les effets de la sédentarité, du vieillissement et de pathologies métaboliques. La FFE a organisé la pratique santé pour travailler sur :

  • - l'augmentation de l’endurance cardio-respiratoire,
  • - le maintien ou l'amélioration : masse, force, endurance musculaire, souplesse, proprioception
  • - l'amélioration de l’image de soi et de la perception de son corps,
  • - la prévention et la lutte contre l’isolement social,
  • - le maintien ou l'amélioration : équilibre, autonomie, mémoire, concentration,
  • - la prévention du surpoids,
  • - l'amélioration du drainage lymphatique (cancers),

Le programme sport santé de la Fédération Française d’Escrime a pour objectif de développer la pratique de l’escrime à des fins de santé : bien-être (séniors, personnes sédentaires…) et thérapeutiques (cancer du sein, escrime sur ordonnance, victimes de violences sexuelles). De nombreuses formations, actions et ateliers ont été mis en place pour différents publics depuis plus de 15 ans. Aujourd’hui un label « SPORT SANTÉ FFE » a été créé et vise à l’accompagnement et à la valorisation des clubs s’inscrivant dans un projet de développement de l’escrime-santé.

Sport santé avec Prescri’forme

Il s'agit de clubs engagés à prendre le relais des clubs Prescri’forme pour une pratique encadrée, sécurisée et régulière de vos activités favorites. Accessibles, en dehors du cadre de la prescription, en complément ou à l’issue d’un parcours Prescri’Forme.

Trouver un club sport escrime Santé en Ile de France


Sources :

https://www.escrime-ffe.fr/fr/l-escrime/sante-bien-etre/escrime-et-sante.html

https://www.prescriforme.fr

L'escrime senior

Si les seniors de 50 ans pratiquent le sport pour se changer du quotidien, décompresser, chasser le stress lié au travail ou retrouver des amis, les seniors de 60 ans eux justifient leur pratique sportive par l’effet positif du sport sur la santé et le retard du vieillissement. Passés 70 ans, les plus motivés justifient leur pratique sportive comme un moyen de lutter contre la dépendance physique, physiologique, mentale et psychologique, afin d’atténuer le processus du vieillissement.

C’est en travaillant sur ces données que la FFE a prévu une pratique régulière de l’escrime permettant de conserver une bonne santé et un lien social avec autrui. La FFE compte 4 800 licenciés âgés de plus de 50 ans (37% de femmes) dont 60% de 50-60ans, 28% de 60-70ans et 12% +70ans. Si la notion de compétition est superflue, et que l’élégance, la finesse, la coordination, les réflexes et la concentration sont des facteurs séduisants pour le public sénior, il n’en reste pas moins que l’activité proposée revêt une intensité physique. Évidemment adaptée en fonction du public actif ou sédentaire. Seuls les seniors plus actifs pourront exprimer leur escrime dans le combat dans des conditions d’utilisation d’un matériel type “kit premières touches”, plus adapté car moins traumatisant sur le plan musculaire et ostéo-articulaire.

Source : @FFE

L'escrime premières touches

Depuis toujours, certains éducateurs ont tenté d'aménager les règles et le matériel pour mettre à la portée de la petite enfance la pratique de l'escrime.

C'est chose faite avec l'Eveil Escrime. L'appellation de cette pratique est le symbole le plus évident de la volonté de la FFE de donner le cap. L'Eveil est un terme français, langue officielle de l'escrime dont la fonction est de provoquer l'attention, stimuler l'intérêt et préparer les plus jeunes à l'escrime.

Le kit premières touches comprend :

  • - 1 veste de protection homologuée 444Nw
  • - 1 masque de protection
  • - 1 arme polyvalente en polyammide et fibres de verre
  • - 1 coquille de fleuret
  • - 1 capuce de sabre
  • - 1 mouche

L'Eveil Escrime concerne les enfants de 4 à 7 ans. Durant les séances, l'enfant va participer à des jeux destinés à développer sa socialisation, le sens de la réflexion, l'habilité, l'équilibre, la dextérité, la coordination… Sans qu'il y ait d'affrontement direct. Il s'agit surtout d'une approche globale de la discipline afin d'acquérir des réflexes qui seront indispensables ensuite à la bonne pratique de l'escrime.

L'Eveil Escrime est une pratique évidente dans un club car son caractère éducatif est indéniable. En acceptant comme un jeu un affrontement sportif, où il s'agit "de toucher et de ne pas se faire toucher", l'enfant va découvrir et maîtriser :

  • Son corps, moyen pour toucher et objet à toucher
  • L'autre comme adversaire mais aussi comme ami pour s'équiper, s'entraider, et s'encourager
  • Des outils qui figurent des armes pour attaquer et se défendre mais aussi pour développer la psycho motricité
  • Rentrer dans une culture où l'histoire, le jeu, les résultats, les passions, les combats, les valeurs tiennent une grand place.

Le kit d'initiation est aussi destiné à des pratiquants en milieu scolaire ou périscolaire. Il n'a pas vocation a se substituer au matériel traditionnel utilisé et n'est donc pas conçu pour une pratique en club. Il s'adresse plus particulièrement aux enfants de 4 à 13 ans dans le cadre d'une pratique collective encadrée.

L'escrime fitness

L'escrime fitness est une pratique spécifique de l'escrime. Elle combine des mouvements de renfort musculaire et d'escrime sur un fond de musique.

Cette pratique s'adresse à des licenciés, hommes ou femmes, de tout âge, qui souhaitent entretenir leur corps et rester en bonne santé.

Cette pratique permet notamment :

  • En travaillant les reprises d’appuis successives, l’amélioration de l’équilibre, de l’agilité et de la latéralisation.
  • En alternant l’intensité des situations et leurs durées, l’amélioration des capacités physiques par un travail aérobie et / ou un travail anaérobie lactique ou alactique.
  • En proposant des exercices adaptés, l’augmentation de la force, de la souplesse et de la vitesse.

Elle permet également d’insister sur la concentration et la mémoire pour reproduire des situations armées (ou non) particulières.

Elle aide aussi à la réduction du stress en proposant, au pratiquant, un travail physique intense synonyme de bien-être.

Pour le pratiquant :

  • Préparation physique générale,
  • Renforcement musculaire,
  • Développement des habiletés motrices,
  • Coordination,
  • Équilibre,
  • Latéralisation,
  • Travail cardiovasculaire,
  • Développer le sens du rythme et du changement du rythme,
  • Concentration,
  • Plaisir de bouger en musique et en groupe,
  • Convivialité au sein de l’association.
  • Être capable de se projeter dans le rythme,
  • Concevoir et réaliser des mini enchaînements sur 4 temps,
  • Être capable de rajouter dans chaque mini enchaînement d’autres mouvements,
  • Mémoriser et enchaîner des suites d’actions,
  • Prendre un stagiaire pour jouer le rôle de leader face au groupe,
  • Construire sa séance par étape du plus simple au plus complexe (dans la limite de la réussite),
  • Appréhender la notion de rythme par des mouvements simples,
  • Être capable de sélectionner une musique permettant de capter les temps forts et les temps faibles,
  • Emploi du tambourin sur frappe du plus lent au plus vite, s’arrêter à un niveau où l’enchaînement ne peut plus se faire,
  • Être capable de se concentrer sur l’enchaînement complet,

Pour l'enseignant :

  • Enrichir ses connaissances et compétences,
  • Varier le contenu de ses échauffements et de sa Préparation Physique Généralisée,
  • Proposer à son employeur des séances différentes pour un public adulte.

Pour l'association :

  • Ouvrir un créneau supplémentaire dans le cadre de séances de mise en forme,
  • Exploiter des créneaux horaires non utilisés (le matin ou le midi par exemple),
  • Augmenter et fixer un public ne cherchant pas uniquement la compétition,
  • Consolider l’emploi de son encadrement professionnel,
  • Développer des liens entre les adhérents au travers d’une pratique escrime-musique.

L'ensemble du corps travaille : cuisses, fessiers, abdominaux, dorsaux, bras.

Ce sport entraîne une importante dépense d'énergie et favorise une augmentation du volume cardiovasculaire.